VOUS ETES SUR LE

PREMIER ARTICLE

BEYOND BIRTHDAY

DERNIERE MISE A JOUR

JEUDI 30

NOVEMBRE 2017

PROCHAINEMENT UN NOUVEL ARTICLE

BEYOND BIRTHDAY

CONTRIBUEZ EN OFFRANT  UN DON

L'interview qui... tue !

Bonjour Neal, je dois dire Neal c'est ça ?


Bzzz, oui, Killerbee c'est le nom du groupe et Neal c'est mon pseudo.


Comment t'es venu l'envie de faire ce film ?


Pour moi Death Note Netflix a été l'élément déclecheur de tout ça. Je fais partie des haters de Dragon Ball Evolution qui pensent que le film a eu du bon sur la communauté. Dragon Ball Evolution a permis la création de projet comme Dragon Ball Z Light of Hope ou Dragon Ball Z Fall of Men. J'aime regarder des fan film réalisé de façon professionnel sur Youtube, comme le Maître de la Mort pour les Potterhead. J'me suis dit que Death Note Netflix pouvait créer des haters comme moi, et du coup j'ai essayé de répondre à leur demande.


Qu'est-ce que tu veux dire par "de façon professionnelle" ?


Bah à la grande époque de Dailymotion on avait des tonnes de petit film mal réalisé qui collaient super bien avec le thème proposé. Je me souviens d'une superbe vidéo Zelda avec Link qui se retrouvait à la fontaine des fées, tout ça avait un grand côté amateur, y'avait très peu d'effets spéciaux et en plus ils étaient moche, mais je me régalais devant. C'est aussi l'époque de Damned, Lost Level ou même des Bitoman. Personne n'oserait me dire que c'était nul, on kiffait devant. Là on prend Fall of Men ou Light of Hope, c'est ultra beau, y'a ce côté Hollywoodien qui est volontairement donné, on a l'impression de voir un film de chez Marvel. J'avais envie de voir ce que donnait le mélange des deux.


C'est à dire ?


C'est à dire qu'on n'a que trois acteurs pour sept rôles. Trois apparaissent à l'écran et sont justement les amateurs, deux cosplayeurs et une modèle photo, et tous les autres sont joué par de véritables comédiens dont certains sortent du cours Florent à Paris. La production est professionnelle mais pour la réalisation c'est également moitié pro, moitié amateur. Les réalisateurs sont tous pro mais dans la réalisation y'a également la prise en compte du décor, le choix de l'angle de vue, je me suis chargé de la mise en scène donc toute les erreurs face caméra, c'est à moi que vous les devez !


Donc tu penses qu'un film réalisé par les fans est forcément meilleur que ceux des grosses productions ?


Ah non, pas toujours. Je suis tombé récemment sur un film où Severus Rogue met une raclée aux Maraudeurs par exemple. Un fan film réalisé par une équipe de Serpentar sans aucun doute. Quand on fait un fan film je pense qu'on prend encore plus de responsabilité sur le respect de l'univers. Il est clairement dit que les meilleurs élèves de Poudlard étaient à l'époque Lily Evans et les Maraudeurs, sans compter Peter Pettigrow malgré sa superbe métamorphose en animagus. Rogue était le meilleur en potion, pas en sort. Et l'invention du Sectumsempra n'y change rien. Pour Fall of Men on a une partie du scénario qui est totalement changé avec Cell à la place des Cyborg, mais c'est le pire scénario catastrophe possible à ce moment-là du manga donc bien sûr que c'est magique à voir. Imaginez un futur où tout se passe comme dans celui de Trunk, mais qu'en plus les Cyborg se sont fait absorber par Cell. C'est un détail qui rend le film plus qu'intéressant. Après on a encore deux autres aspects. Le premier c'est celui du fan professionnel qui réalise l'adaptation en film de son oeuvre favorite. On a eu le cas avec Alain Chabat et Astérix Mission Cléopatre, ou Alexandre Astier et Astérix le Domaine des dieux. L'univers de Goscinny et d'Uderzo a été plus que compris, plus que respecté, deux chef d'oeuvre signé par deux génies du septième art. On va bientôt avoir dans le même cas Philippe Lacheau et son Nicky Larson, qui, je pense, va être une pure réussite. Ensuite on a le cas numéros deux, celui de Noob, où les gars veulent faire de leur oeuvre d'origine un film. Noob a toujours été proche de sa communauté, que ce soit par ses acteurs présent sur tous les salons ou par le regard que porte Fabien sur l'avis des fans. Et la trilogie reste trois fan movie réalisé avec talent. Ce qui les rend encore plus intéressant.


Tu admets donc que certaines grosses réalisations sont bonne ?


Pour certains, Power Ranger et Ninja Turtle sont foiré, pour moi certains détails ont changé mais l'esprit de base est toujours présent. J'avais peur de l'annonce de Power Ranger en Teen Movie, mais c'est une véritable réussite. J'ai bien aimé la petite référence aux étincelles. Ninja Turtle respecte assez bien plusieurs abiances aussi. Celle très dark du comics y est représenté par certaines nuances, l'animé qu'on connait tous et dont le générique est chanté par Peter Lorne sert très certainement de base sur cette saga, mais on retrouve aussi de belles références aux films de 90 ou à l'OAV de 2007. Comme quoi j'suis pas un puriste. C'est peut-être ce style de références présente dans ces deux films que j'aurai voulu voir dans Homecoming Spiderman. On avait des tonnes de trucs sur l'univers Ultimate mais la base était un peu faîte à l'arrache, j'ai détesté la version de Flash Thompson présente dans Homecoming et j'aurai aimé avoir au moins une scène de Spierman sur sa toile zigzagante entre les buildings de New York.


Tu penses que le grand public aurait accroché avec un film Death Note se basant sur l'histoire de Beyond Birthday ?


Je pense surtout que si un film sur l'histoire de Beyond Birthday devait sortir un jour au cinéma, ils devraient éviter de faire le lien avec Death Note pour attirer le grand public. L'histoire est assez intéressante pour en faire un thriller passionnant, donc pourquoi se concentrer sur la franchise qui porte un nom adapté à une toute autre époque et à un tout autre concept alors qu'en changeant le nom en Another Note ça pourrait faire plus d'entrée ?


Parce que c'est Mello qui raconte l'histoire non ?


Mello parle aussi de l'affaire Kira, mais la narration peut être toute autre. Je me suis accroché à Mello pour faire ce film, parce que je voulais respecter au maximum l'ambiance du livre. Mais pour une réelle adaptation au cinéma ma méthode ne marche pas. Quand je parlais de références pour les fans tout à l'heure, elle peut s'appliquer ici aussi. J'en ai mis quelques-unes dans le film, même si j'en ai plus fait à d'autres univers. Mais sans trop spoiler, on a un élément du roman qui explique la première réaction de Lawliet quand il entend parler d'un Shinigami dans le manga, si c'est bien amené ça peut faire une très belle référence.


Mais pourquoi avoir fait un fan film sur Beyond Birthday ?


Le film est en réalité centré sur L, la première partie de Death Note est centré sur Kira et ce n'est que la seconde partie, celle avec Near et Mello, qui se centre sur Beyond Birthday. Mais ça c'est une vue d'ensemble après avoir lu le roman, ou vu le film vu que je l'explique aussi dedans au travers de Mello. Je pense que, comme Fabien Fournier, je suis un grand amateur de transmédia. J'ai voulu faciliter la tâche aux non lecteurs. Aujourd'hui pour quelqu'un qui ne veut pas lire Death Note et qui a la flemme de voir l'animé, il reste Re: Light, je voulais faire un Re: Lawliet pour faire une version d'Another Note qu'on aurait pas besoin de lire. C'est à ça que doit servir une adaptation. Je suis un grand lecteur, pourtant le Seigneur des Anneaux de Tolkien n’y arrive pas. Trop de détail qui me gâche le plaisir de la lecture, alors que sur la trilogie de Peter Jackson je me régale en version longue. Par contre les Harry Potter non, les films sont assez proche du fiasco pour moi tellement que les livres sont au-dessus et expriment autre chose. Je ne parlerai même pas de la bouse de Percy Jackson au cinéma sinon je passerai l'après-midi à expliquer pourquoi Rick Riordan est un génie.


Tu penses avoir fait mieux que Netflix ?


Je pense avoir eu plus de fidélité envers l'œuvre que Netflix. Je pense avoir bosser de la même manière que Chabat, sans égaler son talent bien sûr. C'est à dire que j'avais mon scénario déjà écrit puisque c'était le livre. J’ai simplement raccourci des scènes, prolongé d'autres, mis un peu plus de narration de la part de Mello, raccourcis la narration de Mello... D'ailleurs la dernière page a été assez compliqué sur ça.


Comment ça ?


Mello a une image fixe quand il parle, et la fin du roman est une espèce de long monologue, je suis habitué des images fixes sur mes vidéos, mais là c'est très différent quand on fait un film et j'ai longtemps hésité à laisser le dernier plan en image fixe ou pas... Résultat en décembre.


Tu es monté sur scène lors du Hero Festival de Marseille pour un Epic Pixel Battle avec Shindehai, pourquoi avoir choisi Layton plutôt que L ?


Je trouve déjà que Layton me correspond bien plus et que Tai joue très bien L. Mais au-delà de ça, j'aime énormément le personnage de Layton et j'ai une réelle passion pour les univers venant de chez Level 5. Plusieurs choses m'ont poussé vers Layton. J'étais en plein doublage de L donc j'voulais un peu changer de personnage, même si je joue également Mello dans le film c'est des rôles issus du même univers, celui de la Wammy's House. Pour Layton on a Claire, Randall et tout un tas de personnage qui font de lui ce qu'il est, qui le rendent courageux, intelligent et sensible. C'est une approche très différente, alors même si c'était pour un peu plus de deux minutes ça reste un personnage hyper intéressant à jouer. Et j'suis assez dandy donc me retrouver stuffer par Lundaï et Atanaé en vaporiste, sachant que j'ai toujours adoré le côté Steampunk omniprésent dans les conclusions des Layton, c'était vraiment un kiff total. J'avais préparé un petit Death Note pour le dernier couplet, ce n’était vraiment pas mal comme passage. Merci à Tai d'ailleurs. Une dernière fois, j'ai vraiment adoré être stuffé en vaporiste et j'pense le refaire assez souvent !


D'ailleurs, toi en rappeur ? Surprennant !


Très surprenant même ! J'adore le rap, en fait j'aime toutes les musiques qui viennent du blues, du scat, du bebop. J'aime vraiment le rap, ça ne se voit peut-être pas autant que le Jazz ou le Rock mais c'est un style musicale dans lequel j'ai grandis. J'suis diplômé de l'école du micro d'argent, j'ai étudié dans celle des points vitaux aussi. Au-delà du chant des sirènes d'Orelsan ou des album cité d'Iam et de la Sexion, j'ai aussi écouté "Puisqu'il Faut Vivre" de Soprano quand j'étais ado, les différentes Capitale du Crime, j'ai connu La Fouine avec "L'unité". J'ai adoré Kerry James, Rohff, 113, la Mafia K'1 Fry, Sniper, la Fonky Family, les Psy 4 de la Rime... J'aime tout type de musique mais c'est vrai que je ne parle pratiquement jamais de rap. Je m'y suis essayé depuis d'ailleurs, peut être que je sortirai un truc, j'sais pas encore. J'écoute peu de rap de maintenant, l'autotune ce n’est pas vraiment mon truc, mais y'a quand même des gars qui sont monstrueusement fort. J'pense à Damso, à Nekfeu ou encore à Bigflo et Oli. Maskey aussi sort du lourd. J'écoute aussi du rap américain mais là par contre c'est beaucoup plus souvent du old school. Tupac, Eminem,Lil Wayne, 50 Cent... En fait j'regarde pas la télé, je n’écoute pas si souvent que ça la radio, j'ai grandi avec des cassettes de trucs qui étaient fini depuis bien longtemps avant ma naissance, donc j'ai pas réellement le concept d'actualité sur des musiques ou des séries, je regarde et j'écoute quand j'aime, pas quand ça passe en boucle.


Puisque tu évoques la radio, nous sommes à quelques jours de la version radio du Club Killerbee sur Mira Station, pourquoi ce nouveau format ?


Ce n’est pas vraiment un nouveau format puisque mes vidéos étaient à la base faîte sur bande son, les illustrations étant en plus et Api End étant justement là pour donner un côté dynamique à ça. Mais disons que ma dernière réelle émission de radio c'était y'a à peu près un an chez Cauet à l'époque où il était encore sur NRJ et que, malgré le stress, ce gars m'a fait kiffer. J'ai vraiment aimé cette émission et donc quand l'occasion de faire renaître le Club Killerbee s'est présenté j'ai sauté dessus. Mira Station est une radio parfaite pour cette émission mais c'est aussi un risque prit des deux côtés. J'ai demandé à ne pas avoir d'horaire de fin. Je me suis habitué au format de live Youtube avec une heure de début mais pas d'heure de fin, du coup on rend l'antenne quand on veut. Mais bon, j'essaierai d'être assez intéressant pour que ça dure un max de temps.


Pourquoi avoir choisi le Commis des Comics pour cette première émission ?


Parce que je l'ai rencontré y'a pas très longtemps, on était tous deux invités au Hero Festival, et que je l'ai trouvé sympa. J'avais un large choix d'invité mais c'est vrai que démarrer avec un invité un peu hors du monde manga est important pour moi, parce que je ne suis pas à l'aise avec le concept des étiquettes Youtube, je suis considéré à tort comme un youtubeur manga alors que je fais de tout. Ma chaîne c'est mon univers, cette émission le sera aussi mais sous une autre forme.


Qu'est-ce que tu prévois après le film ? Une suite ?


Un projet de suite sera bien évidemment lancé mais sa réalisation dépendra du Tipeee cette fois, parce que ce n'est pas un projet que je juge indispensable mais que j'ai eu en tête au même moment que quand j'me suis dit que j'allais faire ce film. En préparation j'ai une série audio qui sera très différente du feuilleton radio qu'on avait fait pour Pokémon. Là c'est un concept original qu'on souhaite un peu retravailler. On est trois à être au courant de ce projet et je pense qu'on sera les trois seuls à réellement bosser dessus. Mais j'ai aussi pour projet d'enregistrer quelques musiques pour Tipeee, dont une sur la chaîne. Et vu que je parle beaucoup de Tipeee dans cette réponse, je vais essayer de me concentrer sur la promo de mon livre vu qu'il est dispo depuis un moment sur la plateforme mais que je n’en parle pas assez.


Feuilleton Radio, Album de musique, Série Audio, Vidéos, Film, Livre... On peut réellement tout faire grâce à YouTube ?


Je dirai que oui mais pour l'album et le livre c'était avant YouTube. J'ai fini ce livre en 2015, en rentrant en France après six mois au Maroc. Pour l'album c'est une envie que j'ai depuis des années. J'ai eu un prof de musique qui est l'une des deux personnes à m'avoir donné envie de faire ce que je fais aujourd'hui, et j'aimerai faire un album, même si c'est juste pour une fois, même s'il y aura probablement des reprises mélangé au reste, juste pour lui. Pour le reste, j'ai commencé à produire avec Dailymotion à une époque où ce site était fini depuis un moment, on avait une sorte de web production en association j'me souviens, les premières années j'observais, j'voulais pas intégrer le bureau. Petit à petit j'ai compris pas mal de ficelle et j'ai tenu l'un des rôles clé de l'asso. C'est cette expérience qui m'a permis de réaliser plus tard les projets qu'on connait aujourd'hui. Et je pense que YouTube est un outil formidable mais que si on peut réellement tout faire c'est grâce à nos propres efforts seulement. Un gars qui poste des vidéos tous les jours sur Youtube sans jamais lire les commentaires et sans s'être inscrit sur les réseaux sociaux... un gars qui fait pas d'effort pour aller vers l'autre n'aura jamais le succès qu'il vise. Il faut savoir s'ouvrir au gens, il faut savoir améliorer sa technique, se renouveler, faire plein de choses qui nous pousse à nous épanouir. Plus on est bien, plus on est à l'aise, plus on se sent inspiré, plus la chaîne marche. Je pense que les chaînes qui marchent le mieux sont celles des youtubeurs qui se sentent bien dans ce qu'ils font.


Tu as approché Richard Darbois pour l'un des rôles, pourquoi a t-il refusé et comment as-tu fait ?


Je vois qu'on est bien renseigné ! Oui, Darbois est le plus grand comédien que la France ait connu pour moi, au même titre que Roger Carel. Il a refusé pour la raison pour laquelle je le voulais lui, c'est à dire que lui voulait plus de ligne et moi un simple caméo de mon idole. Pour la méthode, disons que j'ai enquêté longuement, ça m'a pris plusieurs semaines. Je ne peux pas dévoiler comment je suis finalement entré en contact avec lui mais je peux dire que j'en suis moi-même encore surpris. Rien de bien compliqué pour L que d'entrer en contact avec la voix de Buzz l'éclair !


Mais du coup, qui a pu remplacé un comédien aussi imposant ?


Quelqu'un qui entrera dans la légende ! Mais ce n’est pas la première fois que Darbois se fait remplacer, Adrien Antoine le reprend merveilleusement bien en tant que Batman.


Et toi, à quand le doublage ?


Bonne question, je me suis longtemps interdit d'en faire. Tout simplement parce que je n’ai pas une carrière de comédien. J'ai l'habitude de faire des scènes mais je n’ai jamais fait de théatre. Cet amour de la scène me pousse aujourd'hui à me dire que si l'occasion se présentait je foncerai dessus. Greg je te fais un coucou si tu me lis pense à moi !


Tu voulais faire un film plus long que celui que tu as déjà, pourquoi ça ne s'est pas fait ?


Pour une raison très simple, l'activité de la chaîne a largement ralentis sur la période où j'étais sur le film. Je ne pouvais pas me permettre de trouver un acteur faisant Mello qui aurait évolué sur au moins trois scènes différentes. Je l'aurai voulu à la Wammy's House, dans sa planque et puis lors de l'incendie face à Kira. C'est une web production, donc tourné ces simples scènes aurait pris au moins deux mois. Le temps que tout le monde soit dispo, de refaire les scènes si un souci était détecté, et tout un tas d'autres trucs.


Comment expliques-tu l'absence de membre du Killerbee Crew dans ton film ?


ça c'est très simple, je voulais mettre en avant de nouveaux visage. Les gars du Crew sont déjà très connus, j'avais envie de faire apparaître d'autres personnes sur la chaîne. Le projet de série audio est basé sur le même principe d'ailleurs.


Pourquoi avoir eu envie de lancer ta communauté dans le défis NoobRPG ?


Parce que je soutiens à 100% ce projet. Parce que c'est des potes, parce que j'aime ce qu'ils font et parce que je suis un très grand fan de Secret of Mana et que j'avais envie de jouer à un jeu du même style.


C'est quoi l'histoire de la chasse aux trésors dans le film ?


Bah ça a démarré avec l'affiche dont la solution n'a pas été trouvé. Puis il y a eu la bande annonce où le réel indice était la musique, totalement absente du film. Cette bande annonce menait à mon passage sur scène en Layton au Hero Festival de Marseille. Mais cette solution est également une énigme. Tout ce que je peux vous dire c'est qu'il vous faudra voir le film normalement lors de la première lecture avant de le revisionner en commençant la chasse aux trésors ! Toute mes vidéos sont faite sur ce principe qui me vient du film Fight Club mais aussi de Mission Cléopâtre. Il y a des éléments qui ne peuvent pas être remarqué lors de la première lecture. Il en faut généralement deux à quatre pour pouvoir tout voir.


De quoi parle ton livre ?


C'est l'histoire d'une société secrète qui traque des reliques comme Excalibur ou les Livres Maudits. Cette société a eu la bonne idée de sortir un journal à la parution hasardeuse, les gens qui l'achètent pensent que c'est de la fiction. C'est aussi une grande histoire de lutte entre le bien et le mal. L'antagoniste est vraiment très fourbe. C'est le premier d'une trilogie, mais j'attends que ça prenne vraiment pour commencer à écrire le deux. Je sais déjà exactement comment ça va se passer, mais je ne couche rien sur le papier tant que j'ai pas une certaine garantis du succès du projet.


Un mot de la fin ?


Merci pour cette interview et merci à toutes les personnes qui me suivent depuis le début de la chaîne et même depuis mes débuts sur Facebook. J'espère sincèrement que le projet va vous plaire ! Rendez-vous en décembre pour voir ça. Bzzzz

CHAINE YOUTUBE KILLERBEE