Numero 01
RETRO VINTAGE | index
ECOLOGIE | index
CENTRE DE RECHERCHE | index
SPORTS | index
DOSSIERS DE L'HISTOIRE | index
HISTOIRE | index
HEROS DE L HUMANITE | index
TERRA ACADEMIE | index
TERRA TEEN'S | index
TERRA PLUS | index
LA CHAINE TV | index
LA CHAINE TV | index

TerraTEEN'S Magazine est un magazine d’information culturel réservé aux adolescents entre 10 et 18 ans.

En matière d’écologie et d’écosystème, aucun geste n’est anodin et chaque décision peut avoir d’importantes conséquences. Au milieu de l’Océan Pacifique Nord, au sud d’Hawaï, se trouve l’atoll Palmyra, une réserve naturelle qui, jusqu’à peu, était envahi par plus de quarante mille rats. Face à cette surpopulation de rongeurs, qui menaçait la survie de certains oiseaux, les chercheurs qui étudiaient la faune et la flore des îlots ont décidé de procéder à l’éradication complète des rats. Cette décision n’a pas seulement entraîné la disparition des petits rongeurs, mais aussi celle du moustique-tigre qui s’approvisionnait en sang sur ces petits animaux. Incapable de s’adapter et de se tourner vers d’autres cibles, le moustique a tout simplement disparu de l’atoll… une conséquence que les chercheurs n’avaient pas prévue…

Qu’est-ce qu’un atoll ? Un atoll est un îlot (ou un ensemble d’îlots) formé par l’accumulation de sable derrière un récif, généralement corallien. On les trouve dans les océans tropicaux.

L'académie de Caen a géré une centaine de cas de harcèlement en 2017, des violences physiques ou verbales qui poussent certains élèves à songer au suicide. Nous avons rencontré l'un d'eux. Il s'appelle Justin. Il nous livre son témoignage entouré de sa famille :


Insultes, humiliations, deviennent le quotidien du collégien


Il y a quelques mois, Justin 15 ans, a frôlé le pire. La musique l'aide à se reconstruire. C'est d'ailleurs pour intégrer le Conservatoire, qu'il y a 2 ans, il a quitté Valognes pour entrer au collège Pasteur de Caen. Un établissement de centre-ville, très bien côté, mais où son quotidien va vite être bouleversé.


Tout a commencé par des insultes, gratuites, proférées par quelques élèves. Puis des humiliations ont suivi, répétées des dizaines de fois par jour, toujours en classe, parfois même devant les professeurs.


Certaines personnes, dans l’équipe éducative, n’avaient pas envie d’entendre, de voir, parce que c’est plus facile je pense, de passer sur ces choses-là et de continuer sa petite vie tranquille, explique la maman de Justin

 

Son frère découvre une lettre d'adieu : un choc pour sa famille


Les semaines passent, Justin se replie sur lui-même. La nuit, quand tout le monde dort, il commence à se faire du mal, à penser au suicide. L'adolescent va jusqu'à écrire une lettre d'adieu. Une nuit, son frère découvre tout, par hasard. Dans cette famille unie le choc est terrible. "Il y a un moment de culpabilité, on se demande : pourquoi je n’ai rien vu ?" explique la sœur de Justin. « Quand on pense à des enfants comme Matteo, Juliette, Marion, on se dit qu’on n’était pas très loin de le perdre " ajoute sa maman.


Matteo, Marion ou encore Juliette, cette jeune lycéenne de Lisieux, victime de harcèlement sur les réseaux sociaux qui s'est donné la mort il y a deux ans en se jetant sous un train. L'an passé, la cellule harcèlement du rectorat de Caen a traité une centaine de dossiers. Si les professeurs, les chefs d'établissement sont désormais sensibilisés au problème, il reste encore beaucoup de travail :


"On a des enfants pour qui il faut des suivis psychologiques, des suivis psychiatriques, on a quelque fois des enfants qui peuvent se retrouver en milieu hospitalier pour des soins parce qu'ils font de grosses dépressions. Vous disiez que les professeurs pouvaient fermer les yeux mais ça aussi, il faut le savoir qu'on a des gens pour qui s’est compliqué de parler du harcèlement" explique Annie Bellance, Responsable de la cellule harcèlement du rectorat de Caen.


Une fois les actes dénoncés, l'attente commence


Pour les élèves harceleurs, les sanctions lourdes sont très rares au sein des établissement scolaires. Certaines familles n'hésitent à porter plainte mais les enquêtes et les procédures sont très longues. Elles durent des mois voire des années.


Le père de Justin souhaite que les harceleurs et leurs parents prennent conscience de la gravité de leurs actes : " j'aimerais rencontrer les harceleurs avec leurs parents pour dialoguer et qu'ils se rendent compte. Je ne comprends pas. On a envoyé différents courriers mais on n'a pas de réponse."


Très entourés par ses proches, Justin va beaucoup mieux. Désormais au lycée, il lui arrive encore de croiser ses harceleurs, la tête haute.

Connais-tu bien Louis Pasteur ? Si ce n’est pas le cas, voici l’occasion idéale d’en apprendre un peu plus sur cet homme qui a accompli de grandes choses et dont les découvertes nous servent encore aujourd’hui. Si tu sais déjà tout sur lui, c’est le moment de réviser tes connaissances !



Les dates à connaître

  • 1822 : Naissance de Louis PASTEUR.

  • 1853 : Il est fait chevalier de la Légion d’honneur.

  • 1861 : Il démontre l’existence des bactéries.

  • 1881 : Election de Louis pasteur à l’Académie française.

  • 1885 : Mise au point du vaccin contre la rage.

  • 1895 : Mort de Louis Pasteur


Qui était Louis Pasteur ?

Louis Pasteur était un homme scientifique qui a vécu au XIXème siècle. Il est né le 27 décembre 1822 à coté de Besançon, dans le Jura. Il a d’abord été professeur de physique au lycée avant d’enseigner la chimie à la faculté des sciences de Strasbourg. Louis Pasteur s’est ensuite intéressé à la biologie, notamment à la microbiologie, l’étude des microbes. Il a mené énormément de recherches en parallèle de cours qu’il dispensait aux étudiants dans plusieurs universités. Côté vie privée, il s’est marié avec Marie Laurent, qui l’a assisté dans ses travaux. Ensemble, ils ont eu cinq enfants. Louis Pasteur est mort le 28 septembre 1895 à Marnes-la-Coquette, une commune parisienne.


Ses grandes découvertes

De nombreuses avancées scientifiques sont dues aux travaux de Louis Pasteur. La plus évidente porte son nom. Il s’agit tu l’auras peut-être deviné, de la pasteurisation : une méthode de conservation des aliments qu’on utilise encore aujourd’hui très souvent, notamment pour les produits laitiers. C’est aussi lui qui a découvert le procédé de fermentation, mais aussi l’existence des bactéries, ces micro-organismes parfois responsables des infections. Louis Pasteur a mené des recherches pour le développement de plusieurs vaccins, mais c’est pour sa mise au point du vaccin contre la rage qu’il est le plus connu, encore aujourd’hui.


Son héritage

Plus de cent vingt ans après sa mort, le nom de Louis Pasteur continu d’accompagner le monde des sciences. On peut souligner l’existence de l’Institut Pasteur, fondé en 1887 par le scientifique lui-même, qui est aujourd’hui l’un des meilleurs centres de recherche au monde. Il réunit des professionnels de plus de soixante dix nationalités différentes qui travaillent dans des domaines aussi différents que la génétique, les infections, les neurosciences, ou encore les parasites. L’institut Pasteur sert aussi de centre d’enseignement pour des centaines d’étudiants et de stagiaires.


Quelques citations de Louis Pasteur

« Savoir s’étonner à propos est le premier pas fait sur le chemin de la découverte. », « La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés. », « Guérir parfais, soulager souvent, écouter toujours. »


Comment ça marche, un vaccin ?

Louis Pasteur est célèbre pour avoir découvert la formule du vaccin contre la rage, mais toi, connais-tu le principe de la vaccination ? Cette procédure médicale consiste à intégrer dans ton corps une forme atténuée d’une maladie. To organisme développe alors des anticorps qui apprennent à la combattre. Ainsi, quand tu rencontres la maladie sous sa forme véritable, tu sais déjà te défendre et la vaincre !

Si tu as raté la retransmission télé du mariage d’Harry, l’un des petits-fils de la reine Élisabeth II avec Meghan, une ex-actrice américaine, ce samedi 19 mai au château de Windsor (Royaume-Uni), voici une séance de rattrapage…


Le mariage a eu lieu au château de Windsor, une forteresse médiévale près de Londres, la résidence préférée de la reine Élisabeth II ! Harry et Meghan se sont dit « oui » dans la chapelle Saint-George. La cérémonie a été conduite par le révérend Michael Curry et l’archevêque de Canterbury, selon le rite de l’église anglicane, une confession chrétienne de type protestante. Meghan est divorcée, mais cela ne pose aucun problème dans cette église. Elle a donc pu se remarier religieusement. So cool !


Pour la cérémonie, Meghan portait une robe créée par une styliste certes britannique mais directrice artistique de la maison de haute couture française Givenchy. Cocorico ! Une tenue entièrement confectionnée avec de la soie européenne avec une traîne de 5 mètres de long. Meghan s’est changée pour la soirée : cette fois, sa robe était signée de la Britannique Stella McCartney. So beautiful


Fidèle à la tradition, la reine (que son arrière-petit-fils George appelle « Nanny ») était haute en couleur. Pas de rose fuchsia, mais du vert fluo et du violet. Ce style à part entière, parfois moqué, répond en fait au dress code royal : la reine porte des habits colorés pour être repérée de loin. So convenient !


La princesse Charlotte de Cambridge, 3 ans, était l’une des dix demoiselles et garçons d’honneur de Meghan et Harry. Craquante avec sa couronne de fleurs, la fille de William (le grand frère d’Harry) et de Kate a, elle aussi, fait crépiter les flashs. So cute !


Après la cérémonie, les mariés ont salué la foule. Six cents invités ont assisté au mariage, mais seulement 200 à la soirée privée. Et 100 écoliers ont eu la chance d’accueillir les futurs mariés. En France, 7,5 millions de personnes ont suivi la cérémonie à la télé !


Bon maintenant que tu sais tout, enfin les très grandes lignes ! tape la frime au lycée ! Crois-moi ce genre de truc marche avec les filles !

Depuis plusieurs années, deux théories s’affrontent au sujet des peintures préhistoriques qui ornent encore plusieurs grottes. Certains scientifiques pensent qu’elles sont l’œuvre d’Homo sapiens, le nom scientifique pour désigner l’être humain, alors que d’autres estiment que l’Homme de Néandertal (un homme préhistorique ayant aujourd’hui disparu) pratiquait déjà cette forme d’art. Les études menées sur des peintures de grottes espagnoles ont permis d’estimer leur âge à plus de… 64 000 ans ! l’Homo sapiens n’étant apparu dans cette région qu’il y a quarante ou quarante-cinq mille ans, les partisans de la théorie du Néandertal se sont empressés de relancer les débats sur l’identité des premiers artistes du monde…