Un monde merveilleux mais en danger
Les nouveaux compagnons
Terra HUMANIS - une
TELEVISION
CINEMATOGRAPHE
THEATRE
MUSIQUE
ECOLOGIE
SCIENCES
ESPACE
MYSTERES
MUSEUM
LITTERATURE
CUISINE
SPORTS
ARTS
SAPEUR POMPIERS
ANIME NO MELODY
KILLERBEE
GEEK UNIVERSE
T.H.C.1.
RADIO ANIME
A PROPOS







UN MONDE MERVEILLEUX

MAIS EN DANGER

PRESENT

LES NOUVEAUX COMPAGNONS

Chameau Bactrianne

Ce chameau a deux bosses vit dans les grands déserts d’Asie, plus précisément en Mongolie. Sa morphologie lui permet de résister à des hivers très rigoureux, et à des étés très chauds. Privé de son habitat, il est menacé d’extinction.


EFFECTIF ESTIME : 1 000 en 2005 – UICN : EN DANGER CRITIQUE D’EXTINCTION.

Mesures prises

Quantité d’associations œuvrent chaque jour à la préservation de notre planète et de ses habitants. Leur travail est considérable et a déjà permis de sauver bien des espèces.


Ainsi selon le dernier rapport de l’UICN, le pygargue à queue blanche est passé en Europe de la catégorie « quasi menacée » à celle de « préoccupation mineure », sa population ayant doublé en 15 ans.


De même le fou d’Abbott, un oiseau vivant sur l’île de Christmas en Australie, est passé de la catégorie « en danger critique d’extinction » en 2004 à celle de « en danger ». L’avenir du vautour indien semble lui aussi moins sombre, de même que celui du poisson chat géant du Mékong… Autant de raison d’espérer et de poursuivre la tâche.

Zèbre Cougga

Le dernier de son espèce est mort au zoo d’Amsterdam en 1883. Ce drôle de zèbre avait le corps marron et les pattes blanches. Seuls le cou et la tête portaient des rayures. Il vivait dans les savanes d’Afrique du Sud. Il fut systématiquement tué pour sa viande et sa peau par les Boers (colons hollandais) qui le remplacèrent par des animaux d’élevage.

Rhinocéros noir

Il peut peser prés de 1500 kg et possède deux cornes. Il vivait autrefois en nombre dans toute la savane Africaine. Chassé sans répit par les chasseurs et les braconniers qui convoitent ses cornes pour leurs prétendues vertus médicinales, il est gravement menacé d'extinction.


EFFECTIF ESTIME : 3 100 en 2001 –


UICN : EN DANGER CRITIQUE d’extinction. Selon une étude de 2006, la sous espèce de rhinocéros noir d’Afrique de l’Ouest (l’une des 4 sous espèces du rhinocéros noir) serait d’ores et déjà éteinte.

L'Orang Outan

En malais, son nom signifie « homme des bois ». Ce grand singe (1,60m de haut), aux bras très longs (son envergure peut atteindre 2,50m), était présent autrefois sur tout le continent asiatique. On ne le rencontre plus aujourd’hui dans les forêts de Sumatra et de Bornéo. Il est menacé d’extinction, son territoire ne cessant de diminuer au fils des ans. En effet, de larges portions de forêts sont abattues au profit des industries du caoutchouc, de l’huile de palme et de la fabrication de papier. Seule la moitié de la forêt tropicale d’origine de Bornéo subsiste encore.


EFFECIF ESTIME : Moins de 30 000 en 2005. UICN : En danger

Ours polaire

L'ours blanc est le plus grand carnivore terrestre. Il est l'une des premières victimes du réchauffement climatique, la fonte des glaces réduisant son territoire de chasse à une peau de chagrin, il fait partie des espèces classées comme vulnérables.


EFFECTIF ESTIME : 22 000 en 2005


UICN : Vulnérable

Gorile des montagnes

Cet immense singe vit dans les forêts tropicales humides du Rwanda, de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo. Il peut atteindre 2m de haut et peser près de 200Kg. Le braconnage et la déforestation sont les principales causes de sa disparition. C’est le gorille le plus menacé au monde.


EFFECTIF ESTIME : 650 en 2005 – UICN : EN DANGER

Tigre de Chine

Autrefois très répandu dans les forêts subtropicales, le tigre de Chine méridionale est devenu rare. Chassé systématiquement pendant des dizaines d'années (Mao Zedong l'avait déclaré "nuisible"), il est aujourd'hui essentiellement victime de la destruction de son habitat.


EFFECTIF ESTIME : 50 en liberté en 2005


UICN : En danger critique d'extinction. C'est doute la prochaine sous-espèce de tigre qui va disparaître.

Tigre de Tasmanie

On l’appelait aussi le tigre de Tasmanie, à cause de son pelage rayé, ou encore Thylacine. Ce mammifère marsupial carnivore vivait en Australie. Il se nourrissait de kangourous et d’oiseau qu’il chassait la nuit. Il fut d’abord impitoyablement traqué par les colons européens qui, le prenant pour un loup, voulurent protéger leurs troupeaux de moutons. Il fut ensuite gravement mis en danger par l’introduction de dingos sur l’ile. Le dernier mourut en captivité le 7 septembre 1936 dans le zoo de Hobart en Australie.

Bison d'Amérique

Ils étaient environs 50 millions du XIXe siècle. Chaque année, ils se regroupaient pour migrer à travers les grandes plaines américaines. Pour acculer les Indiens à la famine, les hommes blancs les ont systématiquement tués. La construction du chemin de fer a achevé cette entreprise de destruction. Les derniers bisons furent sauvés de justesse. Placé dans des réserves, ils ont pu se reproduire.


Effectif estimé : 40 000 en 2005

Panda

Il est devenu l’un des mammifères les plus rares du monde. C’est pourquoi l’association WWF en a fait le symbole de sa lutte. Se nourrissant exclusivement de pousses de bambous, ce bel habitant des forets du Sud de la Chine tend à disparaitre au fur et à mesure que ses forêts de bambous sont détruites pour laisser la place à des champs cultivés.


EFFECTIF ESTIME : 1 600 EN 2005. – UICN : EN DANGER

Les petits gestes

Lorsque vous vous promenez dans la nature, en forêt, en montagne, soyez le plus attentifs possible. Et pour commencer, respectez les quelques recommandations simples énoncés dans la chartre du promeneur en forêt :


 

  • Le promeneur sait que le feu est l’ennemi de la forêt.

  • Il n’abandonne pas ses détritus en forêt.

  • Il modère ses cueillettes et sait que les fleurs arrachées ne repoussent pas.

  • Il respecte les routes forestières fermées et les chemins balisés.

  • Il surveille son chien.

  • Les animaux sont chez eux, le promeneur les laisse en paix.

  • Il demande une autorisation pour le ramassage de bois mort.

  • Il sait que les coupes d’arbres sont nécessaires à la gestion de la forêt.

  • Il sait que le VTT est le bienvenu en forêt s’il respecte à la fois la nature et les autres promeneurs.

  • Il sait que les jeunes pousses sont fragiles. Il se garde de troubler leur croissance.

  

FACEBOOK OFFICIEL

CHAINE T.V.

T.H.C.1

FACEBOOK T.H.C.1

TWITTER

OFFICIEL

FACEBOOK

H. NEWS

NOUS ECRIRE

FACEBOOK BARNABE

Dodo

En 1598, des marins portugais découvraient l’île Maurice. Il y vivait un oiseau étrange oiseau, le Dodo ou Dronte, qui ne se rencontrait nulle part ailleurs. Il était si gras qu’il ne pouvait pas voler avec ses ailes minuscules. Chassé par l’homme, le dernier Dodo disparut en 1681. Quelque temps plus tard, des botanistes s’aperçurent qu’un autre être vivant était sur le point de disparaitre : LE CALVARIA MAJOR, un arbre dont les Dodos mangeaient les fruits en rejetant les graines. Avec la disparition du Dodo, il n’y eut plus de graines rejetées, et donc plus de nouveaux germes. Pour que cet arbre ne disparaisse pas à son tour, les botanistes ont dû reprendre le boulot des Dodos et broyer les graines pour qu’elles germent.

Dodo