Accueil
Rétro | Terra Reporter


Force de Vega | Terra Reporter
UFO Robot Grendizer | Terra Reporter

Goldorak (Grendizer, le robot OVNI) est une série animée japonaise réalisée par Toei Animation en 1975 d'après un manga de Gō Nagai. La série compte 74 épisodes de 26 minutes. Elle a été diffusée au Japon du 5 octobre 1975 au 27 février 1977, chaque dimanche avant vingt heures, remplaçant Mazinger. En France, Goldorak (le robot de l'espace) a fait son apparition sur Antenne 2 dès la première émission de Récré A2 le 3 juillet 1978, déjà présentée par Dorothée. La diffusion complète en France s'est faite en plusieurs salves, à raison de deux, puis d'un épisode par semaine, mais jamais dans l'ordre chronologique normal. Des rediffusions aléatoires entrecoupées d'inédits et comprenant les six derniers épisodes perdurent jusqu'à la fin de l'année 1980. La série est exportée dans plusieurs pays francophones à cette époque. La première version du manga, qui inspire le graphisme de l'anime, dessinée successivement par Gō Nagai (avec la collaboration de Ken Ishikawa), puis par Yuu Okazaki, est sortie en France en 2015 chez Black Box. La deuxième version du manga, dessinée par Gosaku Ōta, a été publiée en quatre volumes en français aux éditions Dynamic Visions, avec des couvertures de Jun'ichi Nakamura, puis rééditée par Black Box en 2015. Gō Nagai publie en 2014 Grendizer Giga, un reboot de la série. Une vidéo animée promotionnelle est diffusée à l'occasion de la sortie du premier volume relié, correspondant au 40e anniversaire de la série originelle. L'édition française est distribuée en 2016 chez Black Box

Vidéos GOLDORAK

03

JUILLET

1978

Les commandes

Aimant griffe (épisode 10)


Arrimage Commande courante


Auto-largue Commande courante


Auto-traction (épisode 21)


Cabré (épisode 4, 11)


Dégagement (épisode 5, 6, 11)


Désaneige


Déshibernation (épisode 19)


Emergation (épisode 23)


Feuille morte (épisode 55)


Goldorak, Go! Commande courante


Hyper-métabolisme


Megamach


Minimach


Ovostable (épisode 4, 5, 7 à 9)


Poing Pelleteuse (épisode 19)


Récupération Commande courante

Les armes

Accrochage


Fixe Goldorak sur Alcorak.


Arrimage


Fixe Goldorak sur la soucoupe porteuse, après un retour réussi.


Assemblage


Fix Goldorak sur Vénusiak ce qui permet une navigation sous-marine.


Autolargue


Propulse Goldorak hors de la soucoupe porteuse.


Cabre


Prépare Goldorak à une opération d'arrimage à la soucoupe porteuse ou autre véhicule.


Mégamach


Enclenche le mode de déplacement rapide de la soucoupe. Ce mode est particulièrement utile pour joindre rapidement un thêatre d'opération.


Mégavolts


Arme de la soucoupe: des rayons bleus jaillissent du dessus de la soucoupe


Missiles Gamma


Deux missiles sont lances des deux disques de chaque côté de la soucoupe.


Ovostable


L'opération inverse de Transfert: permet au pilote de revenir dans le poste de pilotage de la soucoupe.


Planitron


Deux disques rotatifs dentés de chaque côté de la soucoupe sont propulsés vers des soucoupes ou robots ennemis.


Renversement


Opération intermédiaire avant un assemblage avec Vénusiak.


Retrournement


Opération intermédiaire avant un assemblage avec Alcorak.


Transfert


Permet au pilote de passer du poste de pilotage de la soucoupe à la tête de Goldorak.


Voltogyre, Spyrogyre


La soucoupe se me a tourner sur elle-même détruisant tout sur son passage.


Les commandes suivantes sont utiles lorsque Goldorak se déplace au sol


Achiliochoc


Goldorak jaillit dans les airs avant de retomber sur son adversaire.


Astérohache


Les clavicules de Goldorak se rejoignent pour former une hache à deux lames. Cette arme puissante peut également être utilisé pour terminer un adversaire au corps-à-corps.


Clavicogyre


Les clavicules de Goldorak sont projetés vers l'adversaire. Comme les Fulguropoing, elles retournent automatiquement à leur position initiale après utilisation.


Cornofulgure


Eclairs jaillisant des cornes de Goldorak. Cette arme puissante permet en général de terrasser un ennemi affaibli.


Fulguropoing


Un des poings de Goldorak est lancé en direction d'un ennemi. Des pointes jaillisent à l'avant du poing ce qui, combiné avec un mouvement rotatif du poing, permet de pénétrer d'épais blindages. Les poings retournent automatiquement à leur point de départ.


Hélicopunch


Un intermédiaire entre Fulguropoing et Météopunch. Les pointes sont à angles droit.


Hyper-Cornofulgure


Une version améliorée par le Professeur Procyon du Cornofulgure


Hyper-Métabolisme


Permet à Goldorak de résister aux armes réfrigérantes.


Maxi-Rétrolaser


Une version améliorée par le Professeur Procyon du Rétrolaser.


Météopunch


Similaire au fulguropoing, mais sans les pointes. Cet arme provoque un plus grand recul de l'adversaire, mais ne pénètrent pas les blindages aussi bien.


Missiles Béta


Missiles sortant des poings de Goldorak.


Pulvonium


Rayons violets sortant des poings de Goldorak.


Rétrolaser


Rayon en forme de V jaillisant du thorax de Goldorak. Peut être utilisé pour repousser un ennemi lors d'un corps-à-corps.

  

ALCORAK | Daburu Supeizā

Conçu par Alcor et l'équipe du professeur Procyon, Alcorak est un appareil à la fois plus grand, plus puissant et surtout mieux armé que ceux qui l'ont précédé. Son aspect général, avec son nez effilé et ses ailes ajustables n'est pas sans rappeler celui d'un avion supersonique. Il apparaît pour la première fois dans l'épisode 35 « Le Premier Raid » et prouve son efficacité en permettant à Actarus de détruire l'adversaire auquel il était opposé. Procyon, qui a perçu les avantages de combiner sa puissance et sa rapidité d'arrimage à Goldorak, conçoit un mécanisme permettant, via un corset d'assemblage, de jumeler les deux appareils. Cette innovation sera ensuite reprise pour les deux autres appareils de la Patrouille des Aigles. Il prend généralement son envol de l'emplacement central des trois aires de lancement du Centre spatial.

VENUSIAK | Marin Supeizā

Conçu par le professeur Procyon et son équipe, Vénusiak apparait pour la première fois dans l'épisode 41 « Le Baptême du feu ». Comme son nom l'indique, Vénusia en est le pilote attitré. Il s'agit d'un appareil amphibie destiné à pallier l'une des plus grosses faiblesses de Goldorak (il est moins efficace et autonome sous l'eau) mais qui est aussi efficace en combat aérien avec ses propres armes.

FOSSOIRAK | Doriru Supeizā

Piloté d'abord par Alcor puis par Phénicia, Fossoirak fait son apparition dans l'épisode 45 « Des Fourmis et des Hommes ». Muni de deux puissantes tarières rétractables (Tarièro-pulseurs), il est spécialement conçu pour évoluer sous terre en creusant un tunnel et peut même transpercer ses adversaires. Comme les autres appareils de la Patrouille des Aigles, il est capable de se jumeler avec Goldorak.

AQUARAK

Cet appareil est un sous-marin géant, dans lequel Goldorak s'installe et pilote, pour descendre à de grandes profondeurs (le robot est en effet incapable de descendre en dessous de 400 mètres de profondeur). Il apparaît pour la seule et unique fois, dans l'épisode 67 « Opération plongée ». Actarus l'utilise pour aller délivrer Alcor, retenu prisonnier dans la base sous-marine édifiée par les forces de Véga (et située à plus de 1 000 mètres sous la surface des eaux), puis détruire cette dernière.

COSMORAK

Le Cosmorak est un appareil se divisant en trois modules, chacun pour l'un des trois aigles. Il apparait dans les deux derniers épisodes. Sa fonction est de permettre à nos amis d'accompagner Actarus lorsqu'il se bat dans l'espace, ce que les Raks ne permettent pas. L'épisode 73 nous révèle qu'il est capable de (et destiné aussi à) voyager jusqu'à Euphor si besoin. Beaucoup d'illustrations d'époque (posters, pleines pages) nous montrent que la série devait probablement s'achever par une grande bataille finale sur le Camp de la Lune Noire, véritable but de la création du Cosmorak. La fin prématurée, telle qu'elle fut réalisée, a rendu l'objet de ces vaisseaux un peu inutile. Dans les dessins préparatoires à la série, on voit que ces trois modules devaient s'accoupler aux Raks pour, tel des boosters de fusée, leur permettre de quitter l'atmosphère sans risquer la désintégration. Il a finalement été décidé d'en faire de véritables appareils autonomes de combats plutôt que des boosters. Le Vaisseau de tête est piloté par Phénicia Celui du centre par Vénusia et celui de queue par Alcor

GOLDORAK | CARACTÉRISTIQUE

Hauteur : 31 m


Poids : 280 t


Tour de cou : 7,5 m


Tour de poitrine : 21 m


Longueur des bras : 10,5 m


Hauteur des jambes : 16,3 m


Longueur des pieds : 5 m


Puissance : 1 800 000 CV


Vitesse au pas : 75 km/h


Vitesse en course : 700 km/h


Vitesse sur l'eau : 45 noeuds


Saut en hauteur : 1 000 m


Composition : Métal Gren (extra-terrestre)


Alimentation : Energie photonique


Durée d'arrimage : 6 s


Longueur : 34 m


Longueur (combinée à Goldorak): 40 m


Poids : 150 t.


Poids (combinée à Goldorak) : 430 t


Vitesse (dans l'atmosphère) : Mach 9


Vitesse (dans l'espace) : Inconnue (probablement égale à la vitesse de la lumière)(également capable de voyage dans l'hyperespace pour les trajets interstellaires)

Fiche express